in

La vie n’est pas simple deh

Denis retrouve son père sous l’arbre à palabre du village, la corde au cou, en train d’essayer de se suicider.

DENIS:”Mais papa! QU’est ce qu’il y a ? Pourquoi tu veux te pendre?

LE PÈRE: “Je suis fatigué de la vie, fils! Je souffre trop. Il vaut mieux mourrir.

DENIS: “Ne t’inquiètes pas papa! Tu auras de grands funérails. Je viens justement de gagner 100 millions au loto.

LE PÈRE: “Imbécile! Si tu ne me détaches pas tout de suite, tu vas voir. Assassin”

Ce post a été créé très facilement à partir de notre interface! Ajoutes le tien!

Qu'en penses-tu?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Le love est devenu trop dangeureux de nos jours

C’est juste un petit bonjour de 10 ans